Visite en Haïti de M. Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche

M. BARNIER, Ministre français de l’Agriculture et de la Pêche, a effectué une visite en Haïti du 5 au 7 février. L’objectif principal était d’annoncer le lancement d’un important programme de coopération agricole. Cette visite faisait suite à une rencontre en novembre dernier à Strasbourg, à l’occasion des Journées Européennes du Développement entre le Premier Ministre d’Haïti, Mme Michèle DUVIVIER PIERRE-LOUIS, et M. BARNIER, au cours de laquelle la possibilité de mettre en oeuvre un programme de coopération au bénéfi ce de jeunes agriculteurs haïtiens avait été évoquée. Une mission d’étude préparatoire d’experts français était venue en Haïti en janvier pour identifier les conditions de mise en œuvre d’un tel programme.

Une partie de la visite de M. BARNIER a été effectuée conjointement avec M. Louis MICHEL, Commissaire européen au développement, présent en Haïti pour lancer les travaux de la route Hinche/Mirebalais, financée par la Commission européenne, et pour ouvrir à Port-au-Prince un bureau de l’Office humanitaire de l’Union européenne (ECHO).

M. Michel BARNIER et M. Louis MICHEL - JPEG

La délégation

La délégation du Ministre était composée de deux membres de son cabinet, M. Axel DE MARTENE, Conseiller pour les Affaires européennes et régionales, et M. Georg RIEKELES, Conseiller technique pour les Affaires internationales et le Parlement européen, ainsi que de M. Christian TAUPIAC, Ingénieur Général du Génie Rural, des Eaux et des Forêts (IGGREF), et Mme Julie VERGER (Délégation à l’information et à la communication).

Le programme

La partie politique du programme a comporté :

- un dîner à la résidence de l’Ambassadeur de France avec le Premier Ministre, Mme Michèle PIERRE-LOUIS, le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, M. Alrich NICOLAS, le Ministre de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural, M. Joanas GUE, accompagné de ses deux secrétaires d’Etat, M. Michel CHANCY, Secrétaire d’Etat à la Production Animale, et M. Jean-Claude DELICE, Secrétaire d’Etat à la Production Végétale.
- un entretien complémentaire avec le Ministre GUE ;
- un échange de vues avec des personnalités politiques et des intellectuels haïtiens.

M. BARNIER, Mme PIERRE-LOUIS et M. MICHEL - JPEG

M. BARNIER a, par ailleurs, effectué des visites de terrain :
- à Hinche, il a pu constater que l’Ecole Moyenne de Développement était un outil intéressant mais sous-utilisé. Il a, par ailleurs, visité les projets (écoles, centre de formation professionnelle) mis en œuvre par l’Association des Petits Frères et des Petites Sœurs de l’Incarnation dirigée par Frère Franklin ARMAND.

M. BARNIER à l'EMD - JPEG

Il a également assisté au lancement par le Commissaire européen au développement, M. Louis MICHEL, des travaux de la route Hinche/Mirebalais, fi nancée par l’Union européenne ;
- à Port-au-Prince, le Ministre a pu mesurer le dynamisme de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) et l’excellence de la coopération entretenue avec la Région Bretagne, qu’il avait contribué à initier.

Le Ministre a, par ailleurs,
- offert une réception à la communauté française ;
- donné une conférence de presse à l’aéroport international avant de repartir pour la France.

Le projet proposé par le Ministre BARNIER

Le programme de coopération agricole proposé par le ministre BARNIER comportera trois volets essentiels qui se renforceront l’un l’autre :
- la création en Haïti d’un réseau de 250 agriculteurs disposant d’une formation technique ou universitaire. Ils bénéficieront d’aides pour démarrer leur activité ou développer leur exploitation. Ces aides pourront consister en subventions ou en dons (de matériels, d’animaux, etc.) pour un montant maximum de 15 000 euros (750 000 gourdes) par bénéficiaire ;
- le parrainage de chacun des participants au programme par une structure française partenaire (lycée agricole, association de paysans, etc.) qui pourra leur apporter, dans la durée, une assistance technique ;
- la revitalisation de l’EMDH (Ecole Moyenne de Développement de Hinche), grâce à la mise en œuvre de cursus adaptés, dans un premier temps, à la formation continue des participants au projet, puis également, dans un second temps, à la formation des jeunes entrepreneurs agricoles et à la dotation de l’école en équipements adaptés.

Le projet devra également :
- favoriser une recherche agronomique adaptée aux besoins des agriculteurs ;
- apporter au Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural un soutien institutionnel, qui pourra alimenter une réfl exion régionale sur les questions de production, de prix, de tarif douanier et de gestion des risques.

Afin que le projet puisse être reproduit dans d’autres régions, des « modules types de soutien » seront élaborés pour chaque type de production. Ces modules défi niront la nature et le montant de l’aide nécessaire pour qu’un jeune agriculteur (ou un agriculteur déjà installé) puisse monter (ou développer) une exploitation constituant une véritable entreprise agricole. De même seront mis au point, dans le même esprit, des modules de formation continue, puis des cycles de formation initiale.

La mission d’étude préparatoire des experts français

Une mission pilotée par le Ministère français de l’agriculture et de la pêche (MAP) avait séjourné en Haïti du 19 au 30 janvier 2009 pour préparer la visite de M. BARNIER.

La délégation était composée de six experts du secteur agricole issus d’institutions diverses : Agriculteurs Français et Développement International (AFDI), Chambre d’Agriculture de Dordogne, Région Aquitaine, Centre National pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles, Institutions de formation et de recherche en agronomie (Paris et Rennes), Collectif Haïti de France. Elle était conduite par M. Christian TAUPIAC, Ingénieur Général du Génie Rural, des Eaux et des Forêts (IGGREF), membre du Conseil Général de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Espaces Ruraux (CGAAER) du MAP.

Au cours de son séjour, la Mission avait notamment rencontré le Ministre de l’Agriculture, M. Joanas GUE, et le Secrétaire d’Etat à la Production Animale, M. Michel CHANCY. Elle avait passé trois jours sur le terrain dans le Plateau Central et à Hinche. Le Ministre BARNIER avait demandé à la Mission d’évaluer la possibilité de transposer en Haïti certains dispositifs d’aides à l’installation que la France met en œuvre pour soutenir ses jeunes agriculteurs. Cette orientation rejoignait la préoccupation du Ministre Joanas GUE, qui entend promouvoir la notion d’entreprenariat agricole.
Au terme de son séjour, la mission avait identifi é un projet-pilote comportant les trois volets sur lesquels se sont entendus les deux Ministres à l’occasion de la visite de M. BARNIER :
- l’appui institutionnel au Ministère haïtien de l’Agriculture ;
- la création d’un entreprenariat agricole et rural ;
- le soutien à l’adaptation de l’Ecole Moyenne de Développement de Hinche.

publié le 29/06/2009

haut de la page