Visite du chantier de reconstruction de l’hôpital universitaire

Début septembre, les agents de l’ambassade ont pu visiter le projet de reconstruction de l’Hôpital Universitaire d’Etat d’Haïti (HUEH), cofinancé par la France (AFD, 25MUSD), les Etats-Unis (USAID, 25MUSD) et l’Etat haïtien (33 MUSD).

Lors du séisme du 12 janvier 2010, l’HUEH, principal établissement hospitalier du pays, public et universitaire, a été détruit à plus de 50%. Lors de sa visite à Port-au-Prince le 17 février 2010, le Président de la République avait proposé l’aide de la France pour sa reconstruction. Les Etats-Unis ont décidé de soutenir également ce projet et un Protocole d’entente a été signé le 21 septembre 2010 à New-York entre pour la reconstruction de l’HUEH sur la base d’un programme capacitaire de près de 500 lits et places. Le projet vise à reconstruire et mettre aux normes les bâtiments, mettre à niveau les équipements et améliorer le niveau de soin en renforçant les capacités du personnel médical. Un appui à au renforcement de la gestion et des capacités du personnel est également en cours. Plusieurs coopérations techniques hospitalières permettent déjà de renforcer les capacités du personnel (urgences, ophtalmologie, pédiatrie).

Lors de sa visite en Haïti en mai 2015, le président Hollande avait pu visiter sur le site du chantier un espace libéré : les démolitions des pavillons de l’hôpital d’origine avaient été réalisées après un travail important de relocalisation des services dans des locaux transitoires (nécessaire pour permettre de continuer à dispenser des soins pendant les travaux). Le terrassement était réalisé et quelques fondations avaient pu être posées. Aujourd’hui, le chantier, qui couvre environ 25 000m², est impressionnant. L’ensemble des structures métalliques des 10 pavillons sont montées et le travail est en cours sur les sols et les enveloppes des bâtiments. Le second œuvre (notamment travaux d’électricité et de plomberie) démarre. La remise des infrastructures devrait intervenir début 2018 selon l’entreprise de travaux. Rappelons qu’en France, il faut souvent près de 10 ans à un hôpital pour sortir de terre depuis la planification de l’infrastructure jusqu’à sa construction et son équipement.

Les principaux défis du futur hôpital à son ouverture tiennent à sa gouvernance : son organisation et ses ressources humaines, son modèle économique. De nombreux chantiers, avec l’appui d’une assistance technique internationale, ont été menés en ce sens. Mais les autorités haïtiennes auront à s’impliquer fortement et rapidement dans réforme de cet établissement et dans des décisions afin de permettre le financement du fonctionnement récurrent du nouvel hôpital.

publié le 30/09/2016

haut de la page