Solidarité post-Matthew avec ACTED et la Fondation Pierre Fabre

Trois mois après le passage de l’ouragan, la Fondation et l’ONG interviennent pour réhabiliter les deux centres de traitement du Choléra du département de la Grand’Anse.

A Jérémie, Chef-lieu de Grand’Anse, où 80% des bâtiments ont été détruits, les infrastructures d’accès à l’eau et à l’énergie fonctionnent mal, tout comme les structures de santé, notamment les deux centres de traitement du choléra du département. La dégradation des conditions d’hygiène aggrave cette situation.

Nouvel exemple de la solidarité française post-Matthew, la Fondation Pierre Fabre a décidé d’apporter son soutien financier à l’ONG ACTED, présente depuis 2004 en Haïti, afin de mettre en place à partir de ce mois de janvier un programme d’urgence pour améliorer les conditions sanitaires et renforcer les moyens de lutte contre le choléra. D’une durée de trois mois, ce programme se concentrera sur deux priorités :

1. Réhabiliter les deux Centres de Traitement du Choléra du département de Grand’Anse (communes d’Abricots et de Beaumont).

Dans un premier temps, ces réhabilitations permettront aux malades un traitement rapide et efficace, évitant un risque de mortalité au cours d’épidémies de choléra. Dans un deuxième temps, des travaux seront lancés pour électrifier les installations et mettre en place le matériel et le mobilier nécessaire. De nombreux critères sanitaires et de sureté seront pris en compte pour les évacuations des eaux, les installations sanitaires (pédiluves, circuits patients, blocs de douches et latrines) et de lavage des mains. Enfin, des incinérateurs permettront l’élimination des excréments, vomissures et déchets médicaux.

Le personnel de santé des centres sera formé aux règles d’hygiène et de fonctionnement du matériel et ACTED en évaluera régulièrement le bon état en lien avec la Direction Sanitaire de Grand’Anse. Ces actions permettront aux personnes vulnérables d’avoir accès de manière durable à des structures fonctionnelles de soin, en conformité avec les normes de l’OMS et du Ministère de la santé publique d’Haïti.

2. Promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène auprès de la population

Les campagnes de sensibilisation seront renforcées auprès des habitants des secteurs reculés, avec une promotion des bonnes pratiques d’hygiène et la sensibilisation sur les pratiques à risque concernant l’eau et l’assainissement. Une attention particulière sera apportée sur les conditions de propagation des épidémies (choléra), sur l’utilisation de l’eau potable, le lavage des mains au savon et à l’eau, l’utilisation des latrines et la cuisson et la gestion de la nourriture. Dans les secteurs de provenance et de persistance du choléra, des « kits choléra » comprenant des intrants de traitement de l’eau, des savons, du matériel de stockage et d’eau de boisson seront distribués.

La Fondation Pierre Fabre a par ailleurs décidé d’apporter également son soutien financier au Collectif Haïti Occitanie, qui fédère une dizaine d’associations de la région Occitanie œuvrant en faveur du développement sur l’île, afin de mettre en place un programme de réhabilitation de centres de santé dans la région des Nippes. Cette aide comprend également l’achat de purificateurs d’eau et le soutien à des éleveurs qui ont perdu leur bétail et leur matériel (achat de chèvres, de vaches et d’équipement).

Dégâts causés par l'ouragan Matthew à Jérémie dans la Grand'Anse - JPEG

publié le 31/01/2017

haut de la page