Situation des enfants haïtiens (18.01.10)

La situation terrible de l’ensemble des enfants haïtiens, population particulièrement fragile, est une préoccupation constante des secours depuis le début des opérations.

Le renfort consulaire spécialement envoyé en Haïti depuis hier est chargé, en lien avec le Centre de crise et l’ambassade de France à Port-au-Prince, de s’assurer de la situation des crèches, des orphelinats et de l’ensemble des enfants qui s’y trouvent, de veiller à leur inscription dans les circuits de distribution d’aide ou, si nécessaire de leur apporter cette aide directement.

Tous les enfants haïtiens qui seraient en grande difficulté médicale peuvent faire l’objet d’une évacuation sanitaire, y compris naturellement les enfants qui feraient l’objet d’une procédure d’adoption.

Quelques jours après le séisme, la priorité est aujourd’hui l’assistance médicale et l’aide humanitaire d’urgence vers l’ensemble des sinistrés, et notamment les enfants qui, nous le savons, sont parmi les populations les plus fragilisées.

Toutefois, compte tenu de la détresse et de la préoccupation légitimes des familles d’adoptants en Haïti, et par dérogation aux procédures habituelles, les enfants haïtiens pour lesquels un jugement a été rendu pourront faire l’objet de transferts vers la France. Il s’agit d’une mesure d’assouplissement très significative. Le président René PREVAL vient de désigner le ministre de la jeunesse et des sports, Monsieur Evans LESCOUFLAIR comme interlocuteur de notre ambassade pour étudier l’ensemble des situations dans les plus brefs délais, et confirmer à chaque fois que cela est nécessaire l’accord des autorités haïtiennes.

Le Service de l’Adoption Internationale, qui est en contact permanent avec les organismes d’adoption et avec les familles, recense les demandes, recoupe les informations, et agit en coordination étroite avec l’ambassade pour faciliter et accélérer les procédures en lien avec les autorités haïtiennes.

Toutes les pièces apportant la preuve d’un jugement et d’une demande de passeport au ministère de l’intérieur haïtien peuvent nous être envoyées :

- par fax : 00 33 (0)1 53 69 33 64
- par courriel : courrier.fae-sai@diplomatie.gouv.fr
- par courrier : Ministère des Affaires étrangères, Service de l’Adoption Internationale, 57 Bd des Invalides, 75007 Paris

Les autorités françaises restent ainsi pleinement mobilisées depuis la France et sur le terrain, pour apporter aux enfants toute l’aide dont ils ont besoin, répondre aux légitimes préoccupations des familles, et assurer la sécurité juridique des enfants adoptés.

publié le 03/11/2010

haut de la page