Signature d’un accord universitaire entre la France et Haïti

Lundi 23 mars, une convention cadre a été signée entre les présidents de la Conférence des recteurs et présidents des universités haïtiennes (CORPUHA) et de la Conférence des présidents d’université (CPU).

Depuis 2010, la coopération universitaire a joué un rôle de premier plan dans la manifestation de la solidarité internationale vis-à-vis d’Haïti. Dans ce contexte, la France, ses universités et ses organismes de recherche ont été au premier rang des partenaires du système universitaire haïtien, avec lequel une relation forte s’est tissée à travers une histoire dense.

La signature de la convention-cadre marque la réaffirmation de l’engagement français au service d’une cause commune : le partage du savoir et la promotion de la francophonie dans les Amériques, domaine dans lequel Haïti joue un rôle d’avant-garde.

JPEG

Cette convention est un cadre pour structurer et pérenniser la coopération universitaire déjà dynamique entre la France et Haïti. Elle encourage le développement de formations conjointes entre universités haïtiennes et françaises, et d’équipes de recherche soutenues par des appels à projets. La convention-cadre permettra d’accroître le nombre d’accords débouchant sur la délivrance de doubles diplômes entre Haïti et la France.

Elle favorise également la formation des cadres nécessaires au développement durable du pays et les échanges entre laboratoires de recherche haïtiens et français.

La convention, d’une durée de 5 ans, a été signée avec l’appui du ministère français de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Lien utile :
- La convention CPU CORPUHA, expliquée par Olivier Giron, représentant du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

publié le 08/04/2015

haut de la page