Rencontres des musiques du monde

A l’occasion de la fête de la musique, l’Institut Français en Haïti a accueilli la 2nde édition des Rencontres des Musiques du Monde et organisé avec succès pas moins de 5 concerts, dont ceux de la Cap-Verdienne Elida Almeida (prix Découvertes RFI 2015) et du malien Habib Koité. Le trio français "Au P’tit bonheur" a, par ailleurs, effectué une tournée dans les cinq Alliances françaises du pays.

Du 16 au 25 juin 2016, l’Institut Français en Haïti (IFH) a accueilli la 2ème édition des Rencontres des Musiques du Monde. Organisé avec brio par l’association Tamise et soutenu, entre autres, par l’IFH, la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), Air Caraïbes, la délégation de l’Union européenne en Haïti, l’OIF, l’UNESCO, et la Coopération Suisse, ce festival a connu un succès public important, soit plus de 1500 personnes sur l’ensemble des 5 concerts tenus à l’IFH.

Issus de divers horizons, des groupes de musique d’une grande qualité ont participé à ces Rencontres : la cap-verdienne Elida Almeida le 16 juin (prix découvertes RFI 2015), le saxophoniste belge Pierre Vaiana dans une création avec la chanteuse haïtienne Tamara Suffren le 18 juin, la chanteuse de République Dominicaine Xiomara Fortuna et le malien Habib Koité le 21 juin, ou encore le violoniste haïtiano-américain Daniel Bernard Roumain et sa pianiste japonaise Yayoi Ikawa le 25 juin.

Invitée à se produire dans le cadre de ces Rencontres le 23 juin à l’IFH, la formation française "Au P’tit bonheur" a également effectué une tournée dans tout le pays, grâce au soutien de la Fondation Alliance Française. Chacune des 5 Alliances Françaises d’Haïti a ainsi pu bénéficier d’un concert de musique française à l’occasion de la Fête de la Musique : le 20 juin à Gonaïves, le 21 juin au Cap-Haïtien, le 24 juin à Jérémie, le 25 juin aux Cayes et le 27 juin à Jacmel.

Organisées en lien avec la municipalité, le Ministère du Tourisme et la MINUSTAH, les festivités ont été particulièrement réussies au Cap Haïtien où elles ont réuni pas moins de 15 000 personnes sur le front de mer, avec en tête d’affiche les fameux groupes haïtiens "Tropicana" et "Boukman Eksperyans".

Un concert de l’orchestre de chambre de la Sainte-Trinité (seul conservatoire classique de Port-au-Prince) a, en outre, été organisé le 20 juin à l’IFH. Proposant de la musique baroque en première partie, puis de la musique classique haïtienne, ce concert a permis d’élargir et diversifier l’offre musicale "du monde" proposée tout au long de la semaine. Le public a particulièrement apprécié ce répertoire qu’il connaît peu car il ne lui est que rarement proposé.

Elida Almeida
Pierre Vaiana et Tamara Suffren
Daniel Bernard Roumain & Yayoi Ikawa
Au p'tit Bonheur
Orchestre Sainte Trinité

publié le 10/08/2016

haut de la page