Recherche scientifique : résultats de l’appel à projets de l’ANR

L’Agence nationale de la recherche (ANR) est la principale agence française de financement de projets de recherche. Son objectif est d’en accroître le nombre et de les financer après mise en concurrence et évaluation par les pairs.

L’ANR avait lancé le 9 avril un appel à projets intitulé "Séisme Haïti - pour une reconstruction durable", destiné à couvrir des recherches à entreprendre rapidement et dont la pertinence scientifique était liée à la catastrophe du 12 janvier 2010.

Tous les sujets relatifs à la celle-ci était éligibles, depuis l’analyse de l’évènement sous tous ses aspects, l’acquisition de données en lien avec le caractère exceptionnel et la spécificité de l’évènement, la mise en place de démarches d’analyses des phases de gestion de crise, de réparation et de reconstruction et la création de nouvelles bases de vie collective, tant sociale qu’économique, et plus globalement l’analyse de la résilience des systèmes, etc.

Il était recommandé d’instaurer une collaboration avec les autorités locales haïtiennes, les scientifiques haïtiens, les instances internationales (ONU, UNESCO...) ou les ONG en place ; les projets pluridisciplinaires sont encouragés, mais ne constituent pas une obligation.

Six projets ont finalement été sélectionnés dans ces conditions et au terme de cet appel "flash :

- GEDEAH : Gestion décentralisée et intégrée des Déchets et de
l’Assainissement en zones urbaines et périurbaines Haïtiennes ;

- RECREAHVI : Résilience et processus créateur chez les enfants et adolescents haïtiens victimes de catastrophes naturelles ;

- REPARH : Reconstruire parasinistre en Haïti (séismes / cyclônes) ;

- REV : Bilans et étude prospective : reconstituer ou constituer l’univers documentaire des inscriptions officielles de l’Etat civil, du cadastre, et des documents universitaires et de formation (diplômes, titres...) ;

- S3F : Développement d’un sorgho sucré multi-usage (alimentation, fourrage, combustible) en Haïti ;

- SUTRA2 : Suivi et Traitement du traumatisme des membres en cas d’afflux massif des blessés dans les contextes difficiles.

L’ANR subventionnera ces six projets à hauteur de 2 millions d’euros.

publié le 02/08/2010

haut de la page