Protection de l’enfance

Organisée par l’Ambassade de France à la demande de l’Institut du Bien être Social et de Recherche, une formation en justice juvénile animée par la Direction française de la Protection Judiciaire de la Jeunesse du Ministère de la Justice se tient du 21 au 25 novembre à l’Ecole haïtienne de la Magistrature.

Au cœur des préoccupations de la France en Haïti, la protection des enfants implique de nombreux acteurs aux disciplines diverses mais complémentaires : policiers et magistrats, bien sûr, mais aussi éducateurs spécialisés ou encore travailleurs sociaux. Afin d’assurer la bonne synergie de ces acteurs et de renforcer leurs capacités, l’Ambassade organise actuellement une formation en justice juvénile à la demande de l’Institut du Bien Etre Social et de Recherche (IBESR), l’une des directions générales du Ministère haïtien des Affaires Sociales.

Mobilisant l’expertise de la Direction française de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ) du Ministère de la Justice, cette formation assurée par Mme Evelyne Joseph et M. Fabrice Audebrand se tient actuellement à l’Ecole de la Magistrature. Son objectif : améliorer les compétences des éducateurs spécialisés et des travailleurs sociaux de l’IBESR, mais aussi des agents de la Brigade de Protection des Mineurs, des agents de l’OPC, des juges pour enfants ainsi que des juges délégués à la question des mineurs dans les différentes juridictions du pays.

Visant à renforcer l’efficacité et l’effectivité de la protection des droits des enfants victimes, vivants ou non en institution, mais également des mineurs en conflit avec la loi, cette formation interdisciplinaire se propose d’aborder les différents aspects méthodologiques liés à la mise en place d’une action éducative à travers les techniques d’entretien et de médiation familiale indispensables à la construction de projets de réinsertion viables pour un enfant.

Cette nouvelle action de coopération judiciaire fait suite à plusieurs actions entreprises par l’Ambassade de France en Haïti depuis 2012 afin de renforcer la prise en charge des enfants en conflit avec la loi. En 2013, une formation des cadres de l’IBESR s’était ainsi déroulée 23 semaines durant au sein de l’Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse (ENPJJ) à Roubaix ; elle avait été complétée par un stage de perfectionnement dans les Antilles françaises. A terme, ces initiatives ont pour ambition d’assurer l’ouverture du premier centre de réinsertion des mineurs en conflit avec la loi en Haïti.

publié le 30/11/2016

haut de la page