Programme d’appui aux cantines scolaires haïtiennes

Avec une population d’un peu plus de 10 millions d’habitants, Haïti compte environ 3,6 millions de personnes en insécurité alimentaire, dont 1,5 million en situation critique. Le programme d’aide alimentaire mis en œuvre par la France vise notamment à renforcer la production locale et à soutenir la politique nationale d’alimentation scolaire.

Afin de garantir des revenus aux agriculteurs haïtiens, la France a été le premier partenaire d’Haïti à affecter la totalité de ses crédits d’aide alimentaire à un programme d’achats de productions locales. Plus de 12 000 tonnes de produits locaux ont ainsi été achetées auprès de 7500 petits producteurs haïtiens entre 2005 et 2015, soit 11 985 tonnes de céréales (riz et maïs moulu) et 55 tonnes de légumineuses (haricot et pois d’Angole).

Cette stratégie a efficacement contribué à la définition d’une politique nationale d’achats de productions agricoles locales et d’une politique d’alimentation scolaire, respectivement pilotées par le Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et le Ministère de l’Eduction Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP).

Pour 2016, la France s’est engagée à acheter 340 tonnes de produits locaux, dont 300 tonnes de céréales et 40 tonnes de légumineuses. 50 d’entre elles ont été acheminées en urgence le mois dernier au Programme national de Cantines scolaires (PNCS) afin de répondre à une pénurie d’aliments et de clôturer la couverture des cantines sur l’année scolaire 2015/2016.

La diversification des produits locaux achetés dans le cadre du PNCS (céréales et légumineuses) vise également à l’amélioration de la qualité nutritionnelle des aliments proposés aux élèves afin de réduire les carences en vitamines des bénéficiaires du programme.

JPEG

publié le 10/08/2016

haut de la page