Première édition du prix du jeune journaliste en Haïti

Décerné le 15 décembre par Bureau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie, conjointement avec plusieurs partenaires dont l’ambassade de France, ce prix avait pour thématique les droits humains en Haïti.

Organisé par le Bureau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour les pays de la Caraïbes, conjointement avec plusieurs partenaires dont l’ambassade de France, le « Prix du Jeune journaliste en Haïti » a été décerné le 15 décembre 2015 à la FOKAL en présence de Pierre Bonnet, attaché de presse de l’Ambassade de France ainsi que de Jean Mathiot, directeur exécutif de l’Institut français en Haïti.

Alors qu’une quarantaine de journalistes avaient remis leurs contributions, le jury présidé par Gotson Pierre, rédacteur en chef de l’agence de presse haïtienne en ligne « Alter Presse », a décerné le premier prix à Ralph Thomassaint JOSEPH, dans la catégorie « presse écrite », pour son article ‘’Un état civil qui marginalise des milliers de gens’’ ainsi qu’à Michel JOSEPH, dans la catégorie « presse radiophonique », pour son reportage ‘’Enfants exploités’’.

Motivant son choix en évoquant « une production qui aborde de façon originale la thématique des Droits humains en Haïti », le jury a en outre octroyé respectivement les deuxième et troisième prix à Joël FANFAN et Raoul Junior LORFILS dans la catégorie presse écrite et à Lisemène JOSEPH et Robenson HENRY dans la catégorie presse radiophonique. Une mention spéciale a été décernée à Dumas MACON et Peterson CHERY.

Lancé en mars 2015 par le Bureau régional de l’OIF, ce prix était est destiné aux jeunes haïtiens ayant déjà produit des travaux journalistiques afin de découvrir et encourager de nouveaux jeunes talents s’exprimant en français tant par écrit que par oral. Outre l’Ambassade de France, il était parrainé par les Ambassades du Canada, de Suisse et de Wallonie Bruxelles, l’UNESCO, la Direction nationale du livre (DNL), la Fondation Connaissances et Liberté (FOKAL), la Radio Nationale d’Haïti (RNH), Radio Métropole, le Nouvelliste , AlterPresse et Le Monde Diplomatique.

Outre une invitation à un voyage de presse, les deux premiers lauréats ont reçu un ordinateur portable, un cours de renforcement et de perfectionnement de leurs capacités en français, un abonnement numérique au Monde Diplomatique, un dictaphone, un manuel de journalisme et un dictionnaire de langue française.

Les lauréats du prix du jeune journaliste en Haïti
Les lauréats du prix du jeune journaliste en Haïti

publié le 10/08/2016

haut de la page