Portrait : Claire Beauvais, conseillère pédagogique à Bédarieux dans l’Hérault

Entretien avec Claire BEAUVAIS, conseillère pédagogique dans l’Hérault, qui, grâce au partenariat de la Fondation La main à la Pâte et du Ministère de l’Éducation et de la Formation Professionnelle haïtien, a effectué plus d’une dizaine de voyages en Haïti pour des stages de formation de conseillers pédagogiques.

Vous profitez de vos congés d’été pour venir en Haïti, à Croix des Bouquet, dans un foyer pour enfants en grande difficulté sociale. Comment avez-vous connu ce foyer et quel est votre rôle ?

Tout a commencé par une amie qui s’investit dans la communauté de Croix des Bouquets en tant que membre d’une association soutenant le foyer Notre Dame de Lourdes. Maud, la directrice, était en recherche d’une formation de qualité pour les enseignants de l’école intégrée au foyer. Mon amie Sylvie savait que je m’investissais depuis plusieurs années sur un programme éducatif en Haïti, et m’a mise en relation avec Maud. Je suis donc venue deux semaines pour mener une formation en pédagogie générale, gestion de la classe et didactique des disciplines, avec un groupe d’enseignants.

Vous aviez donc déjà connaissance du système éducatif haïtien ?

Et bien oui. Depuis 2011, j’ai la chance de participer à un partenariat entre le MENFP, le Ministère de l’Education Nationale français et la Fondation La main à la pâte. Je suis venue plus d’une dizaine de fois pour des stages de formation de conseillers pédagogiques.

Plus d’une dizaine de fois ! Vous avez donc tissé de forts liens avec Haïti...

En effet, pour moi venir en Haïti, c’est tout d’abord retrouver des collègues eux-mêmes conseillers pédagogiques avec lesquels j’ai tissé des liens amicaux. Ces relations sur la durée et dans la confiance permettent une connaissance bien plus approfondie du système éducatif d’Haïti, ses forces et ses faiblesses, et donc de pouvoir en parler ouvertement. Notre équipe de formateurs français suit des principes de co-construction où les plans de formation sont organisés et débattus ensemble, pour s’adapter au plus près des besoins des enseignants.

Donc on vous revoit bientôt !

Avec plaisir, à la demande du MENFP bien entendu !

Propos recueillis par Elodie Bouchot, Experte Technique Internationale auprès du MENFP.

publié le 30/09/2016

haut de la page