Le mot de bienvenue de l’Ambassadeur

Chers amis haïtiens, chers compatriotes, chers internautes, c’est pour moi un grand honneur que de représenter la France en Haïti, mais aussi un grand bonheur.

JPEG

Chers amis haïtiens, chers compatriotes, chers internautes,

C’est pour moi un grand honneur que de représenter la France en Haïti, mais aussi un grand bonheur.

En effet, Haïti est un pays avec lequel j’ai entretenu une familiarité certaine bien avant de savoir qu’un jour, je serais appelée à y servir. Je m’y suis rendue pour la première fois en 2009 : Port au Prince, Jacmel... Une prise de contact brève mais riche qui a révélé une réalité forte, complexe, qui ne peut se réduire à une suite d’indicateurs chiffrés. Haïti a également été une priorité de premier rang lorsque j’ai occupé les fonctions de directrice des Amériques et Caraïbes. Vous l’aurez compris : il y avait déjà avec ce pays une histoire de cœur…

Cet intérêt pour Haïti, je l’ai retrouvé auprès de tous les interlocuteurs que j’ai rencontrés en préparant mon départ, dans les cercles politiques, auprès des collectivités locales et du monde associatif, dans le monde universitaire, scientifique et culturel mais aussi économique, auprès des professionnels de la santé comme du développement, démontrant combien la densité des échanges humains est la trame de la relation franco-haïtienne.

C’est donc à l’approfondissement de ces liens que j’entends me consacrer en tirant parti de ce capital d’amitié qui unit nos sociétés mais aussi de l’ample réseau de compétences qu’il mobilise. Nos relations politiques sont allées se renforçant ces dernières années. La voie est donc tracée de façon positive sur le plan bilatéral, mais aussi sur le plan régional, avec l’engagement croissant des collectivités d’outre-mer dans leur environnement géographique et enfin sur le plan international face aux enjeux globaux de la planète qui appellent une mobilisation de tous. Ce sera tout le défi de la conférence sur le climat que la France accueillera à la fin de 2015, pour laquelle chaque voix compte, et celle d’Haïti sera importante.

La francophonie qui nous unit a vocation à être un vecteur de développement interne à côté du rayonnement international qu’elle confère déjà à Haïti grâce à la créativité et aux talents des artistes et auteurs haïtiens, mondialement reconnus : c’est une priorité transversale de notre partenariat.

Le lycée Alexandre Dumas, l’Institut français, les Alliances françaises et le réseau de partenaires haïtiens qu’ils fédèrent sont autant de points d’appui pour la faire vivre à l’écoute des besoins des jeunes générations.

Le service de coopération de l’ambassade et l’Agence française de développement œuvrent ensemble sur le terrain du développement, avec le souci commun d’accompagner des projets structurants et de long terme, qui associent institutions et acteurs de la société civile. Les collectivités locales, c’est une spécificité française, se sont engagées de longue date en faveur du développement local et sont porteuses à la fois d’échanges d’expériences et de projets concrets en divers points du territoire. La Chambre de commerce franco-haïtienne joue un rôle clef de mise en relation des acteurs économiques et commerciaux de nos deux pays.

Dans le cadre de la diplomatie globale que conduit la France aujourd’hui, il revient à l’ambassadeur de faire exister et vivre, dans le respect des compétences et rôles de chacun, une « équipe de France » au service du partenariat avec le pays d’accueil.
C’est l’objectif que je me fixe, en ayant pleinement conscience que la France rayonne aussi en Haïti grâce aux Français qui s’y investissent à travers leurs vies personnelles et professionnelles.

Je sais que tous les services de l’Ambassade, la section consulaire au premier chef, sont attentifs à la qualité des relations avec la communauté française et soucieux d’améliorer les services qui lui sont offerts. Ce souci est également le mien et j’entends être à votre écoute. Je salue également nos consuls honoraires à Jacmel et Cap Haïtien qui veillent sur la communauté française et sont aussi des relais efficaces de la présence française dans le pays.

J’aurai le privilège d’inaugurer durant mon séjour la nouvelle ambassade de France en Haïti dont la construction a débuté il y a quelques mois. Nous disposerons alors d’une « maison de la France du XXIème siècle ». Le choix a été fait de la maintenir sur le Champs de Mars, là où elle a toujours été, au plus près du cœur historique de la capitale.

Chers amis haïtiens, chers compatriotes, chers internautes, je tenais par ces quelques mots à nouer avec vous un dialogue qui a vocation à se poursuivre ...

A très bientôt,

Elisabeth Beton Delègue

Lien utile :
- Reportage RFI sur la 1ère conférence de presse de l’Ambassadeur

publié le 25/11/2015

haut de la page