Molière en Haïti

La compagnie les « Tréteaux de France » est en tournée en Haïti, dans le cadre de la Quinzaine de la Francophonie, pour offrir huit représentations de « Molière est dans le placard », une création inédite à partir de scènes du célèbre dramaturge.

Quoi de mieux pour célébrer la langue de Molière qu’une pièce de théâtre à son sujet ? Venue spécialement de France pour la quinzaine de la Francophonie, la compagnie "Les Tréteaux de France" est actuellement en tournée dans les cinq Alliances françaises d’Haïti ainsi qu’à Port-au-Prince pour offrir huit représentations d’une production inédite : "Molière est dans le placard", mise en scène par Judith d’Aleazzo avec Nadine Darmon.

Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH
Représentation à l'IFH

« Très jeune, Mademoiselle Pâquerette avait décidé d’être actrice, mais un bégaiement congénital l’avait condamnée à jouer les utilités au Théâtre de Boulevard. Comment défendre la langue de Molière quand on bégaye ?

C’est à l’aube d’une carrière assez décevante que Mademoiselle Pâquerette trouva une réponse à cette question. Désespérée par la médiocrité de sa situation et par son impossibilité à surmonter ce bégaiement ridicule, Mademoiselle Pâquerette se réfugiait souvent dans des réduits obscurs, avec un noir chagrin. Un jour, elle fit une découverte qui bouleversa son existence… »

Pour cette création, la comédienne Nadine Darmon a fait un choix de scènes de Molière qui couvre plusieurs thématiques toutes en lien avec la vie de famille :

  • L’honneur en héritage : "Dom Juan", Acte IV scènes 5, 6, 7 (entre Dom luis, Dom Juan et Sganarelle) ;
  • Soumission à l’autorité paternelle et autonomie de la jeune fille : "Tartuffe", Acte II scènes 1, 2, 3 (entre Orgon, Marianne et Dorine) ;
  • La mode au cœur des conflits de générations : "Les précieuses ridicules", scènes 3, 4, 5 (entre Gorgibus, Cathos et Magdelon) ;
  • Père, fille, une impossible séparation : "L’amour médecin", acte I, scènes 2, 3, 4, 5 (entre Sganarelle, Lucinde et Lisette) ;
  • La vie de couple : "Le médecin malgré lui", acte I scène 1 (entre Martine et Sganarelle).
Dates des représentations : le 14 mars au lycée Alexandre Dumas, 15 mars à Gonaïves , le 16 mars au Cap-Haïtien, le 17 mars à l’IFH , le 18 mars à Jacmel, le 19 mars aux Cayes, le 20 mars à Jérémie et le 21 mars à la FOKAL

publié le 10/08/2016

haut de la page