Mission de l’Ambassadeur français chargé de l’adoption internationale

M. Jean-Paul MONCHAU, Ambassadeur chargé de l’adoption internationale au Ministère français des affaires étrangères et européennes, a effectué une mission en Haïti du 4 au 9 janvier.

Il conduisait une importante délégation composée de Mme Edith NOWAK, Responsable du Pôle des opérateurs français de l’adoption (Organismes Autorisés pour l’Adoption et AFA) au Ministère des Affaires étrangères et européennes, Mme Christine DU REAU, rédactrice Amériques à l’Agence Française de l’Adoption (AFA), Mme Geneviève ANDRE-TREVENNEC, Directrice de l’adoption à Médecins du Monde, Mme Sandrine METIVIER, Directrice de l’OAA « Chemin vers l’enfant », et Mme Nadine PINGET, Vice-Présidente de l’Association de parents adoptants « Mouvement pour l’adoption sans frontières ».

L’objectif de cette mission était de faire le point sur l’adoption internationale en Haïti et de proposer aux autorités haïtiennes une coopération institutionnelle dans le domaine de la protection de l’enfance.

Au cours de son séjour, la délégation a eu de nombreux entretiens avec les autorités haïtiennes concernées par les enjeux de l’adoption internationale : le Premier Ministre, Mme PIERRE- LOUIS ; le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, M. BIENAIME, et ses collaborateurs ; le Ministre de la Justice, M. Jean-Joseph EXUME, et le Commissaire du gouvernement, Maître Joseph Manès LOUIS ; la Directrice de l’IBESR (Institut du Bien-Etre
Social et de Recherches), Mme BAUDIN.

La délégation a également rencontré :
- des représentants des associations haïtiennes de défense des droits de
l’homme ;
- des parlementaires haïtiens des deux Chambres ;
- la représentante de l’UNICEF en Haïti ;
- des diplomates des Ambassades des pays concernés par l’adoption
internationale.

La délégation a, par ailleurs, effectué des visites de crèches, dont
plusieurs sont partenaires des OAA français habilités.

Au terme de son séjour, l’Ambassadeur MONCHAU et la délégation ont identifié plusieurs pistes de coopération avec Haïti afin de sécuriser davantage les procédures d’adoption dans l’intérêt supérieur de l’enfant et dans
l’intérêt des familles biologiques et des familles adoptives. La mission transmettra rapidement un ensemble de propositions aux autorités haïtiennes.

publié le 11/04/2009

haut de la page