Mission de Patrick Weil, Président de l’Association Bibliothèques Sans Frontières

M. Patrick WEIL, historien et politologue, Directeur de recherche au CNRS, fondateur et Président de l’Association Bibliothèques Sans Frontières (BSF), a séjourné en Haïti du 23 au 31 janvier.

L’objectif de sa mission était double :
- donner une série de conférences sur le thème : « Qu’est-ce qu’être Français aujourd’hui ? » dans deux villes de province (Cap-Haïtien et Jacmel), en étroite collaboration avec nos Alliances Françaises, ainsi qu’ à Port-au-Prince ;
- envisager, avec les partenaires institutionnels haïtiens concernés par la diffusion du livre et la lecture publique, les modalités d’une coopération avec l’Association Bibliothèques Sans Frontières.

Au cours de son séjour, M. WEIL a rencontré le Ministre de la Culture et de la
Communication, M. Olsen JEAN-JULIEN, et a eu des séances de travail avec les responsables de la Bibliothèque Nationale, de la Direction Nationale du Livre, de la FOKAL, ainsi qu’avec des responsables de Centres de Lecture et d’Action Culturelle (CLAC) et de bibliothèques municipales et universitaires.

Une convention sera prochainement signée entre le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Ambassade de France en Haïti et l’Association Bibliothèques Sans Frontières.

Dans le cadre de cette convention, BSF devrait fournir sur 3 ans 200 000 livres aux 200 bibliothèques des différents réseaux gérés par le Ministère de la Culture et de la Communication : les bibliothèques municipales, les ECLA (les espaces d’animation culturelle et de lecture qui seront prochainement créés au sein des principaux établissements d’enseignement secondaire), ainsi qu’avec les CLAC et le réseau des bibliothèques gérées par la FOKAL.

D’autres partenariats sont en cours de finalisation avec des universités haïtiennes et BSF a très largement contribué, par un don de 4500 livres de gestion, de droit, d’économie et de langues, à la création de la Bibliothèque de
l’IFGCAR, l’Institut francophone de gestion de la Caraïbe, dont les nouveaux locaux seront inaugurés en avril. BSF sera également un des partenaires du Centre de Recherches en sciences sociales, qui ouvrira ses portes à la fin de
l’année à Port-au-Prince, dans l’ancienne maison rénovée de l’architecte Albert Mangonès, dans le Parc de Martissant.

Un important projet concernant la création d’une Bibliothèque Municipale est
également en négociation entre la Mairie de Port-au-Prince, la Mairie de la Ville de Paris et BSF.

BSF est, en outre, bien évidemment un partenaire privilégié de notre réseau culturel en Haïti : l’Institut français de Port-au-Prince et les six Alliances Françaises de Cap Haïtien, les Cayes, Jacmel, Jérémie, les Gonaïves et Port-
de-Paix. Il soutient également de manière ponctuelle des concours organisés par des partenaires haïtiens, notamment les CLAC, en offrant des livres aux lauréats.

Une des spécificités de BSF est de travailler en très étroite concertation avec ses partenaires, afin de n’envoyer à ses bibliothèques partenaires que les ouvrages demandés et d’inclure dans les partenariats des opérations de formation adaptées aux besoins locaux.

Pour Haïti, une des priorités retenues en matière de formation est la reliure, ainsi que le traitement des livres à leur arrivée, afin de leur assurer une bonne conservation dans les conditions spécifiques du pays et en utilisant des matériaux locaux.

Les différentes biliothèques haïtiennes qui participeront aux programmes de soutien à la lecture en Haïti mis en œuvre par BSF et l’Ambassade de France en Haïti devraient recevoir, au cours des trois prochaines années, 200 000
ouvrages adaptés à leurs besoins et à leurs publics. L’objectif de ce projet ambitieux est de renforcer les pratiques de lecture afin, d’une part de contribuer à une meilleure maîtrise de la langue française, d’autre part de renforcer les qualifications techniques des différents publics d’élèves, d’étudiants et de jeunes professionnels qui bénéficieront de ces programmes.

publié le 29/06/2009

haut de la page