Mise en œuvre de l’initiative « Haïti prend racine »

L’Ambassadeur participait mardi 21 juin à un atelier stratégique et technique visant à donner corps à cette initiative associant notamment les autorités françaises et haïtiennes, l’organisation J/P HRO et la fondation Parker pour lutter contre la déforestation et la dégradation des sols en Haïti.

Dans le cadre des actions relatives à la COP 21, la France, Haïti, l’organisation J/P HRO et la Fondation Parker ont signé le 28 septembre 2015 à New York, en marge de l’assemblée générale des Nations unies, une déclaration d’intention en vue du développement d’un partenariat de long terme pour renforcer la résilience climatique en Haïti à travers la reforestation et la gestion durable des bassins versants.

Promouvoir une démarche multisectorielle et multiacteurs

Inauguré par l’Ambassadeur de France, le Ministre haïtien de l’Environnement et le Directeur Exécutif de J/P HRO, un atelier stratégique et technique s’est tenu les 21 et 22 juin 2016 à l’hôtel Marriott de Port-au-Prince afin de donner corps à cet ambitieux programme visant, sur 10 ans, à mettre en réseau les acteurs locaux et internationaux autour de cet objectif commun.

Annoncé lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies, l’objectif de « Haïti prend racine » est de valoriser l’ensemble des démarches existantes mais isolées, de promouvoir une démarche multisectorielle et multi-acteurs et de compléter par un soutien financier de 300 millions de dollars des investissements coordonnés sur trois piliers principaux : 1) la promotion des forêts et de la biodiversité, 2) le soutien à l’agriculture durable et à la gestion des bassins versants et, 3) le soutien aux alternatives respectueuses de l’environnement dans la production du charbon de bois.

Plus qu’un projet unique, cette initiative multi-sectorielle et multi-acteurs cherche, par une meilleure coordination, l’innovation, la recherche et l’augmentation des ressources financières, à créer l’espace organisationnel, politique et intellectuel nécessaire pour commencer à inverser le processus de 200 ans de déforestation dévastatrice dans le pays.

La première déclinaison de la contribution d’Haïti à la COP21

L’Initiative « Haïti prend racine » est une première déclinaison de la Contribution Prévue Déterminée au Niveau National (CPDN) élaborée par l’Etat haïtien pour la préparation de la COP21 qui s’est tenue à Paris en Décembre 2015. Piloté par le Gouvernement d’Haïti, cette initiative est également développée avec le soutien de l’Ambassade de France, l’Agence Française de Développement (AFD), et l’ONG J/P HRO, ainsi que le support technique de la Banque Mondiale.

L’atelier stratégique et technique a été lancé par le Ministre de l’Environnement, M. Simon Dieuseul Desras, qui a déclaré que « la gestion des effets du changement climatique est une priorité urgente pour Haïti. L’Initiative Haïti prend Racine est l’une de nos premières mesures concrètes pour opérationnaliser les défis présentés dans le CPDN ».

A également pris part à l’ouverture de l’évènement, l’Ambassadeur de France, Madame Elisabeth Beton Delègue, qui a évoqué la « fenêtre d’opportunité » qu’offre la COP 21 et le processus de négociation sur le changement climatique pour des pays comme Haïti. « Cette initiative est un moyen d’accéder au nouveau Fonds vert pour le climat et de fournir ainsi à Haïti la possibilité de financer des investissements capables de les aider à faire face aux effets du changement climatique ». Cette initiative est ouverte à tous ceux que cela intéresse.

Un soutien de 15 millions de dollars de la France

La France a déjà annoncé un soutien de 15 millions de dollars en appui aux chaînes de valeur café, cacao et vétiver dans une logique de soutien au développement durable de ces filières économiques. Le programme devrait commencer en 2017 et contribuera à stimuler la gestion forestière durable dans un certain nombre de communautés clés dans le Sud d’Haïti.

Outre la mise en oeuvre directe des projets, « Haïti prend racine » devrait permettre de créer une « plate-forme nationale de coordination » et de promouvoir une meilleure cohérence et planification gouvernementales des projets déjà existants, en favorisant également la promotion de l’innovation et de la recherche, la collecte coordonnée de financements, l’accès à l’information existante et le plaidoyer pour la réforme des pratiques critiques.

J/P HRO a investi un montant initial de 500.000 dollars pour fournir une assistance technique et opérationnelle qui inclura le soutien d’experts et le transfert de capacités, notamment par l’intégration de personnel dans les institutions publiques, la gestion conjointe et la supervision des activités. J/P HRO finalise également la conception d’un projet pilote initial de 5 millions de dollars qui doit débuter à l’été 2016.

La contribution décisive de J/P HRO

Le Directeur Exécutif de J/P HRO, Ann Lee, a noté la contribution unique que J/P HRO, l’un des premiers signataires de la Déclaration d’intention d’ « Haïti Prend Racine » en Septembre 2015, a fourni à la coalition. Grâce aux contacts de Sean Penn à un réseau mondial de philanthropes, de dirigeants politiques et d’institutions internationales, J/P HRO s’est engagé à accroître la sensibilisation mondiale et catalyser l’action politique pour aider les institutions locales et nationales d’Haïti à lutter contre le défi du déboisement du pays. »

publié le 10/08/2016

haut de la page