Matthew : la fondation Veolia se mobilise

En complément des deux stations de potabilisation exploitées par les agents de la sécurité civile française à Jérémie, l’aide humanitaire française en Haïti inclut 6 stations mobiles de traitement d’eau mises à disposition par la fondation Veolia, lesquelles peuvent fournir de l’eau potable à 12 000 personnes par jour.

La fondation Veolia participe à la mission d’urgence humanitaire française en Haïti, en lien avec le ministère français des Affaires étrangères et les autorités haïtiennes. Quelques jours après le passage dévastateur de l’ouragan Matthew, la Fondation a en effet envoyé six stations mobiles de traitement d’eau Aquaforce 500 et des équipements de stockage, indispensables à la potabilisation de l’eau et à la lutte contre la propagation du choléra.

Un permanent de la fondation et un volontaire de Veoliaforce sont présents sur le terrain afin d’apporter leur soutien technique aux équipes d’ACTED et de l’UNICEF chargées du déploiement de ces stations mobiles. Trois Aquaforce 500 ont déjà été déployées dans le département du Sud en collaboration avec les autorités locales, notamment la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa), les mairies et la Protection civile haïtienne.

Plusieurs milliers de personnes sont ainsi alimentées en eau, entre Chardonnières, sur la côte sud de l’île, où est installée la première Aquaforce, et Port à Piment, dans l’arrondissement des Côteaux, qui accueille deux autres unités. Les trois dernières unités ont été acheminées à Dame Marie, à l’extrémité ouest de l’île, où elles sont en cours d’installation.

« Ces six stations de traitement d’eau de Veolia permettront à 12 000 personnes par jour, de boire de l’eau potable et d’éviter la propagation du choléra », explique Frédéric de Saint-Sernin, directeur général délégué d’Acted. « La fondation Veolia assure l’installation des unités mobiles de traitement et la formation nécessaire à leur utilisation auprès de notre partenaire Acted. Notre priorité commune est de rétablir au plus vite l’accès à l’eau potable dans les zones les plus touchées par l’ouragan », conclut Damien Machuel, Chef de projet à la fondation Veolia.

Ces six stations mobiles mises à disposition par la Fondation Veolia viennent compléter le dispositif de potabilisation d’eau déjà mis en place par les 60 agents de la sécurité civile française présents à Jérémie.

publié le 28/10/2016

haut de la page