Les organisations non gouvernementales

Au-delà des 90 M€ de dons récoltés dans les semaines qui ont suivi le séisme du 12 janvier 2010 par les organismes caritatifs français, la solidarité avec Haïti mobilise depuis longtemps les grandes ONG françaises.

La plupart d’entre elles sont présentes sur le terrain depuis un quart de siècle et interviennent dans les domaines de l’éducation, de la santé ou de l’agriculture. Leur connaissance de la société leur permet d’agir sur l’ensemble du territoire, et d’amplifier leurs opérations dans l’urgence, comme ce fut le cas pour le choléra, en ciblant les populations les plus fragilisées ou les zones les plus enclavées.

publié le 10/08/2016

haut de la page