Les Français en Haïti

Le nombre des Français résidant en Haïti et qui se sont enregistrés auprès de l’Ambassade de France s’établit actuellement à environ 1600 personnes.

Le nombre des Français résidant en Haïti et qui se sont enregistrés auprès de l’Ambassade de France s’établit actuellement à environ 1600 personnes.

Il s’agit :

- au deux tiers d’expatriés vivant depuis de nombreuses années, voire des générations, en Haïti ;
- et pour le reste de personnes effectuant un séjour d’une durée de 6 mois à 3 ans (pour la plupart fonctionnaires, membres d’ONG, du contingent français de la Minustah ou des agences onusiennes).

60% des Français présents en Haïti sont des actifs, employés majoritairement dans le secteur tertiaire (artisans, hôtellerie-restauration, enseignement).
Il faut rajouter à ce nombre sans doute plus d’une centaine de Francais résidents mais non immatriculés, ainsi que 300 membres étrangers de la famille.

Répartition géographique

90 % des Français d’Haïti résident à Port-au-Prince. Les autres se répartissent entre les villes de province, notamment Cap-Haïtien, 2ème ville du pays, située au nord, et Jacmel dans le sud.

Les Français de passage

Les Français de passage sont essentiellement :
- des familles adoptantes. Chaque année, plusieurs couples viennent à Port-au-Prince pour adopter un enfant ; ils y séjournent de une à huit semaines ;
- des agents publics et des salariés en mission temporaire ;
- des Français d’origine haïtienne, résidant en France ou dans un pays tiers, qui rendent visite à leur famille ou à leurs amis.

Les agences consulaires

Elles sont situées à Cap-Haitien et à Jacmel (voir « comment s’inscrire ? » dans la rubrique « le registre des Français établis hors de France)

La vie associative

Deux associations de Français sont présentes en Haïti : l’UFE (Union des Français de l’Etranger) et l’ADFE (Association Démocratique des Français de l’Etranger).

Une autre association occupe une place non négligeable au sein de la Communauté, même si elle ne regroupe pas que des ressortissants français (loin s’en faut) : l’Association des parents d’élèves du lycée français.

publié le 16/12/2015

haut de la page