« La France s’engage au Sud » récompense un projet haïtien

Lauréat de l’initiative « la France s’engage au Sud », le projet « Rustic Superior » participe à l’effort de reconstruction post-séisme grâce à la mise en place d’activités de formation dans le secteur de la construction. Son fondateur, M. Hervé Manaud, a été reçu ce matin à l’Elysée.

Le Président de la République a reçu aujourd’hui à l’Elysée les lauréats de l’initiative « la France s’engage au Sud ». Egalement portée par le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et la secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie, cette initiative récompense, pour la première fois, 10 projets d’innovation sociale, portés par de jeunes entrepreneurs au Sud soucieux de répondre de façon concrète et pérenne à des enjeux sociétaux.

Figurant parmi les dix projets sélectionnés, le projet haïtien « Rustic Superior » participe à l’effort de reconstruction post-séisme grâce à la mise en place d’activités de formation dans le secteur de la construction.

Alors que l’aide humanitaire consécutive au séisme de 2010 s’était concentrée sur l’apport d’abris d’urgence et non la reconstruction d’abris durables, le fondateur du projet, M. Hervé Manaud, avait constaté un défaut de main d’oeuvre consécutif à un manque d’infrastructures de formation ou à leur accès payant. Pour y remédier, il a créé la fondation « Rustic Superior ».

« Rustic Superior » ambitionne, en effet, de donner la possibilité au plus grand nombre d’accéder aux compétences techniques de construction parasismique grâce à une offre de modules de formation en ligne ouverts et gratuits (MOOC). Objectif : construire des habitats durables mais aussi accompagner la montée en compétence des jeunes haïtiens et faciliter leur insertion économique.

Le défi de « Rustic Superior » consiste également à passer à l’échelle nationale et sous-régionale par la mise en place de réseaux et « label ». Grâce à « La France s’engage au Sud », ce projet va bénéficier d’une dotation financière ainsi que d’un accompagnement d’un an. Cet accompagnement débute par une semaine d’ateliers et de formations en France afin d’accélérer le développement et la visibilité du projet.


[REPORTAGE] Rencontre avec les lauréats de "La... par elysee

publié le 10/08/2016

haut de la page