L’audiovisuel français en Haïti se porte bien !

RFI et France 24 sont parmi les chaînes de radio et de télévision les plus suivies en Haïti, selon les résultats d’un sondage mené par Ipsos*. Les très bons résultats d’audience des deux chaînes s’accompagnent d’une forte augmentation du trafic de leurs environnements numériques.

RFI compte plus de 3 millions d’auditeurs hebdomadaires en Haïti

Connue par deux tiers de la population haïtienne (67%), RFI est suivie par plus de 3 millions d’Haïtiens chaque semaine (soit 42% de la population) et s’impose comme un acteur majeur du paysage radiophonique local. Elle se classe parmi les radios les plus écoutées dans le pays (toutes chaînes confondues). Sur ses environnements numériques, RFI a plus que doublé en trois ans son trafic en provenance d’Haïti.

RFI bénéficie d’une bonne image auprès de ses auditeurs haïtiens, avec « des informations et des programmes jugés de qualité, des sujets variés, des journalistes professionnels et une bonne couverture de l’actualité dans le monde. »

Particulièrement plébiscitée, la tranche « Le rendez-vous des Amériques et d’Haïti », actuellement diffusée à 12h10-12h30 TU (07h10-07h30 en heure locale) est identifiée par près d’un tiers des fidèles de la station sur place.

A noter : RFI a lancé le 27 mars dernier, après la précédente mesure d’audience, un nouveau programme en français et en créole diffusé exclusivement sur ses antennes haïtiennes. Produit en partenariat avec l’Ambassade et l’Institut français en Haïti, le magazine culturel Koze Kilti (« Parlez culture » en créole) est diffusé tous les dimanches à 13h30 (heure d’Haïti). Ce rendez-vous est présenté par le journaliste haïtien Dangelo Néard.

France 24 ancre sa présence dans le paysage audiovisuel haïtien

France 24 est désormais connue par un tiers de la population haïtienne (32%), et 15% des Haïtiens la regardent au moins une fois chaque semaine (soit plus d’un million de téléspectateurs hebdomadaires). Le succès de France 24 en Haïti se confirme aussi dans ses environnements numériques : avec 26.000 visites en moyenne chaque mois, la chaîne y enregistre une croissance de 73% de son trafic en 3 ans.

*Source : Ipsos 2016 – Sondage réalisé de mars à mai 2016 dans 6 villes haïtiennes (Port-au-Prince, Jacmel, Cap Haïtien, Les Cayes, Jérémie et Gonaïves) auprès d’un échantillon de 1219 individus âgés de 15 ans et plus, représentatif de la population.

Communiqué de presse

PNG

publié le 10/08/2016

haut de la page