L’agroécologie au cœur des actions d’AVSF dans le Sud-Est d’Haïti

Dans le département du Sud-Est d’Haïti, dans la section-communale de Michineau (commune de Cayes-Jacmel), AVSF met en place avec son partenaire historique CROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), un projet d’amélioration et d’extension des systèmes agroforestiers pour un développement durable du bassin-versant de la rivière Fond melon (AGROFOREM).

Ce territoire enclavé de 22 km² accueille plus de 5000 habitants, pour lesquels l’agriculture est la principale source de revenus. Cette forte densité démographique entraîne une réduction de la taille des exploitations agricoles et une forte pression sur les terres agricoles, et contribue à la baisse des espaces arborés résiduels encore présents (bosquets appelés « rak bwa »). La déforestation et la mise en culture de parcelles de plus en plus pentues font de l’érosion un problème majeur, entrainant des pertes de sol et de fertilité, ainsi que la perturbation du réseau hydrique pour les zones en aval du bassin versant.

Depuis 2007, AVSF et CROSE ont mis en œuvre plusieurs projets afin de protéger un environnement de plus en plus vulnérable et dégradé, diminuer cette pression anthropogénique, tout en augmentant les revenus paysans. Ces différents projets ont été réalisés autour de 3 ensembles d’activités :

- Renforcement des organisations paysannes, pour un développement du territoire par les acteurs locaux

- Aménagement du bassin versant, via la mise en place d’aménagements antiérosifs et de schémas agroforestiers intégrés qui cumulent des objectifs à la fois environnementaux et productifs, tout en préservant les zones forestières existantes.

- Intensification agricole via l’agro-écologie, pour permettre une augmentation et une diversification durable de la production agricole, et donc du revenu des familles paysannes.

Le projet AGROFOREM, débuté en mars 2015 pour une durée 3,5 ans s’inscrit dans la continuité de ces actions, et dans cette logique de mettre l’agroécologie au service de l’aménagement des bassins versants en Haïti.

AVSF promeut l’agroécologie dans ses différents pays d’intervention, comme une évolution inéluctable et qui continue de faire ses preuves face aux différents défis mondiaux actuels. Soucieux de renforcer les compétences de ses équipes et de faciliter les partages d’expériences, AVSF a organisé un atelier de formations d’échanges autour de ce thème. Trois membres de l’équipe d’AVSF en Haïti, ont participé à ce séminaire, organisé au Burkina Faso en septembre 2016.

publié le 30/11/2016

haut de la page