L’Union européenne en bref

L’Union européenne (UE) est l’association volontaire d’États européens, dans les domaines économique et politique, afin d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social.

A ce jour, l’UE compte 28 membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.

L’Albanie, la Macédoine (ancienne République yougoslave de Macédoine), le Monténégro, la Serbie et la Turquie ont le statut de candidats à l’Union. Un moment candidate, l’Islande a annoncé en mars 2015 le retrait de sa candidature. La Bosnie-Herzégovine et le Kosovo ont, quant à eux, le statut de candidats potentiels.

L’UE a été créée par le traité sur l’Union européenne (TUE) signé à Maastricht le 7 février 1992 et entré en vigueur le 1er novembre 1993. Elle est l’aboutissement du processus commencé en 1951 avec la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). Jusqu’au traité de Lisbonne, signé le 13 décembre 2007 et entré en vigueur le 1er décembre 2009, l’UE rassemblait trois ensembles appelés « piliers » :

  • le pilier communautaire constitué de trois communautés : la CECA, la Communauté européenne (ex-CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique ou « Euratom » ;
  • le 2e pilier concerne la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) ;
  • le 3e pilier constitué par la coopération policière et judiciaire en matière pénale.

Le traité de Lisbonne a supprimé cette structure en « piliers » en substituant l’Union européenne à la Communauté européenne. Les termes « communauté » et « communautaire » disparaissent donc et le traité instituant la Communauté européenne, qui la régissait, est rebaptisé traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE). Avec le TUE, ce sont les deux traités distincts et complémentaires qui régissent l’UE. Mais, malgré cette simplification, plusieurs domaines d’intervention de l’Union restent soumis à des procédures décisionnelles spécifiques (ex : la PESC – politique étrangère et de sécurité commune – requiert l’accord unanime des États).

L’UE est une organisation unique. Ce n’est ni une fédération, ni une confédération d’États, ni une organisation internationale. Elle est néanmoins dotée de la personnalité juridique par le traité de Lisbonne (art. 47 TUE), ce qui lui permet de conclure des traités ou d’adhérer à des conventions. Enfin, l’UE possède des institutions fortes auxquelles les États membres ont transféré une partie de leurs compétences.

Les principaux symboles de l’UE sont le drapeau étoilé et l’hymne européen. Certains de ses membres partagent une même monnaie : l’euro (pièces et billets). La journée de l’Europe est célébrée chaque année le 9 mai.

En 2012, l’Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix.

28 pays et 500 millions d'habitants
24 langues officielles
Les symboles de l'Europe
la population de l'UE comparée au reste du monde
La superficie de l'UE comparée au reste du monde
La richesse de l'UE par rapport au reste du monde
L'Euro, monnaie unique des européens
Les traités, socle d'une coopération démocratique fondée sur le droit
La charte européenne des droits fondamentaux
Un espace de liberté, de sécurité et de justice
L'UE, exportateur de paix et de prospérité
L'UE, puissance économique de premier plan
L'UE, numéro un mondial de l'aide au développement

publié le 10/08/2016

haut de la page