Inauguration officielle de l’Institut de la francophonie pour la gestion dans la Caraïbe (IFGCar)

Le 8 avril a été inauguré à Port-au-Prince le nouveau campus de l’Institut de la francophonie pour la gestion dans la Caraïbe (IfgCar). Créé en 2006 à l’initiative du gouvernement haïtien et de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’IfgCar a pour mission de former des spécialistes de haut niveau au management des entreprises et des administrations publiques.

Les partenaires du projet

Le projet de création d’un campus autonome de l’IfgCar a démarré en septembre 2007. La conception et la réalisation du bâtiment et du campus dans son ensemble ont été confiées à l’architecte haïtien Régine Estimé, dont la réputation internationale n’est plus à faire.

Le coût total du projet aura été de 1,5 millions d’euros (75 millions de gourdes), cofinancé par le gouvernement haïtien et l’AUF. Le projet aura également pu aboutir grâce à l’aide généreuse de M. Patrick Attié, chef d’entreprise, très impliqué dans le domaine de la promotion de l’enseignement supérieur et professionnel en Haïti. Il a fait don à l’AUF du terrain sur lequel est logé le nouveau campus.

La cérémonie d’inauguration

L’IfgCar prendra désormais le nom d’Institut Aimé Césaire, en hommage au grand poète et homme politique martiniquais disparu l’année dernière.

Inauguration de l'IFGCar - JPEG

De nombreuses personnalités ont participé à la cérémonie d’inauguration : Mme Michèle Pierre-Louis, Premier Ministre d’Haïti, MM. Charles Gombé Mbalawa et Bernard Cerquiglini, Président et Recteur de l’Agence universitaire et de la Francophonie, plusieurs membres du gouvernement haïtien, les Ambassadeurs de France et du Canada, ainsi que les Recteurs d’universités de la région Caraïbe. La cérémonie a été retransmise en direct par la Télévision Nationale d’Haïti (TNH).

L’inauguration avait été précédée par une table ronde organisée le 6 avril, à l’initiative du Service de coopération de l’Ambassade de France, dont le thème portait sur « La gouvernance universitaire ».

Cette table-ronde a été animée par M. Jacky Lumarque, Recteur de l’Université Quisqueya, et M. Alain Nemoz, Président honoraire de l’Université Joseph Fourier-Grenoble I. Plus de soixante personnalités du monde académique y ont participé, dont Alain Arconte, Président de la CORPUCA (Conférence régionale des Recteurs, des Présidents et Directeurs d’institutions universitaires, membres de l’AUF, dans la Caraïbe) , et M. Pascal Saffache, nouveau président de l’Université des Antilles et de la Guyane.

Le 7 avril, la délégation de l’AUF, l’équipe du Bureau Caraïbe de l’AUF et les Ambassadeurs de France et du Canada, avaient été conviés à une réception au Palais National.

L’Institut de la francophonie pour la gestion dans la Caraïbe (IfgCar)

L’IfgCar a pour base académique un consortium franco-haïtien de trois universités :
- l’Université d’Etat d’Haïti ;
- l’Université Quisqueya (UniQ) ;
- l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG).

L’IfgCar fonctionne depuis septembre 2006. Il était jusqu’à présent logé dans des locaux provisoires. La première promotion diplômée en septembre 2008, dite promotion Aimé Césaire, comportait 22 étudiants. Ce sont aujourd’hui 57 étudiants qui suivent la formation de l’IfgCar. Les étudiants sélectionnés proviennent d’Haïti, mais aussi de la région Caraïbe, de l’Afrique du Nord et subsaharienne et d’Europe. L’objectif de l’IfgCar est d’accueillir durablement 50% d’étudiants étrangers, ce qui sera la preuve de son attractivité internationale.

D’une durée de 2 ans, la formation dispensée à l’IfgCar est sanctionnée par un diplôme de master français et européen, professionnel ou de recherche, délivré par l’UAG.

Le master, intitulé : « Gestion et évaluation des entreprises et des collectivités territoriales » , comporte quatre spécialités (les deux premières sont déjà ouvertes, les deux autres devraient l’être prochainement) :
- Entreprise et marché ;
- Gestion des collectivités territoriales ;
- Tourisme durable et aménagement ;
- Monnaie, banque, finance assurances.

Les enseignements sont dispensés à 90% par des enseignants-chercheurs issus d’universités étrangères (françaises, canadiennes, américaines et caribéennes) qui animent des modules d’une durée moyenne de deux semaines. Enfin le master de l’IfgCar est adossé à un centre de recherche de l’UAG, le Centre d’étude et de recherche en économie, gestion, modélisation et informatique appliquée (CEREGMIA).

publié le 03/08/2009

haut de la page