Exposition : Le dernier voyage d’André Malraux en Haïti

Le musée Montparnasse à Paris rend hommage au dernier voyage artistique d’André Malraux en Haïti en 1975. Une exposition retrace cette aventure jusqu’au 31 décembre 2009.

Cette exposition présente les œuvres des peintres haïtiens de la Communauté de Saint-Soleil (située au-dessus de la capitale Port-au-Prince). Les 13 films de la série "Journal de voyage avec André Malraux à la recherche des arts du monde entier" réalisés par Jean-Marie Drot de 1974 à 1976 seront également projetés.

JPEG

Après avoir contemplé les peintures au premier festival des Arts Nègres à Dakar, l’ancien ministre du Général De Gaule et auteur de la Condition humaine décide de se rendre en Haïti pour y rencontrer des peintres naïfs, influencés par le vaudou. C’est ainsi qu’au mois de décembre 1975, André Malraux, alors qu’il se savait malade, effectue son dernier voyage hors de l’Hexagone. Il y passe toutes les fêtes de fin d’année en Haïti. Il y fait la connaissance des peintres naïfs de Saint-Soleil, sur les Hauteurs de Kenskoff. La capitale Port-au-Prince est alors le fief de la peinture vaudoue avec plus de huit cents peintres naïfs.

Dans son œuvre posthume, l’Intemporel, André Malraux consacre son dernier chapitre à ces artistes naïfs d’Haïti dont il vante les mérites.

publié le 11/01/2010

haut de la page