Durée du visa et temps de séjour autorisé

La vignette du visa comporte une durée de validité du visa et le temps de séjour autorisé.

La durée maximale de séjour est celle portée sur la vignette du visa, elle varie selon les motifs de votre séjour.

Exemples :

  • visa à 1 entrée valable du 1er janvier au 30 janvier avec une durée de séjour maximale de 15 jours. Cela signifie que :
    • vous pouvez entrer dans l’espace Schengen 1 seule fois pour une durée maximale de 15 jours
    • vous devez avoir quitté l’espace Schengen le 30 janvier.
  • visa 2 entrées valable du 1er janvier au 30 janvier avec une durée de séjour maximale de 15 jours. Cela signifie que :
    • vous pouvez entrer dans l’espace Schengen 2 fois sans que vos deux séjours cumulés ne dépassent une durée de 15 jours
    • vous devez avoir quitté l’espace Schengen le 30 janvier.
  • visa à entrées multiples valable du 1er janvier au 30 janvier avec une durée de séjour maximale de 15 jours. Cela signifie que :
    • vous pouvez entrer dans l’espace Schengen autant de fois que vous voulez sans que la durée de vos séjours cumulés ne dépasse 15 jours
    • vous devez avoir quitté l’espace Schengen le 30 janvier.


Durée maximale portée sur une vignette

La durée maximale qui peut figurer sur une vignette visa est de 90 jours sur une période de 180 jours. La période de six mois commence à courir à la date de la première entrée.

Par exemple, si vous bénéficiez d’un visa à entrées multiples valable du 01 janvier au 31 décembre et que la durée du séjour autorisée est de 90 jours, vous êtes autorisé à séjourner un maximum de 90 jours par période de 6 mois dans l’espace Schengen.

Si vous entrez dans l’espace Schengen le 1er mai, la durée de séjour maximale étant de 90 jours, vous pouvez séjourner pendant 90 jours au maximum entre le 1er mai et le 1er novembre.

Si le 1er novembre, vous entrez dans l’espace Schengen, vous ne pourrez y séjourner que jusqu’au 31 décembre, date de fin de validité du visa, soit une durée maximale de 60 jours.

Ce qu’il faut retenir :

  • vous devez avoir quitté l’espace Schengen au plus tard le jour où le visa arrive à expiration ;
  • vous ne devez pas dépasser la durée du séjour autorisée pendant la durée de validité du visa ;
  • si vous avez un séjour autorisé de 90 jours, vous ne devez pas vous maintenir dans l’espace Schengen plus de 90 jours sur une période de 180 jours, pourvu que cette période ne dépasse pas la durée du visa, la période de 90 jours commençant à courir à la date de la première entrée.

>>> Les services consulaires vérifient vos durées de séjour pour la délivrance d’un nouveau visa. Le non respect de la durée de séjour autorisé ou des dates de validité du visa peut amener le service à rejeter votre future demande.

>>> Ces durées peuvent aussi être contrôlées à l’embarquement ou à l’entrée dans l’espace Schengen. Le non respect de la durée de séjour autorisé ou des dates de validité du visa peut entraîner un refus d’embarquement ou un refoulement à la frontière.

publié le 24/10/2012

haut de la page