Disparition de Hedi Annabi, responsable de la mission des Nations Unies en Haïti (17.01.10)

Déclaration de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes

« J’ai appris avec une immense émotion la confirmation de la disparition de nombreuses personnes qui se trouvaient dans le bâtiment de la mission des Nations Unies à Port-au-Prince dont les responsables de la MINUSTAH, Hedi Annabi, représentant spécial pour Haïti et son adjoint. Plusieurs dizaines de décès ont été confirmés, dont celui de notre compatriote Marc Plum, et plus de 300 employés de la Mission des nations unies pour la stabilisation en Haïti sont encore portés disparus.

Hedi Annabi incarnait ce qu’il y avait de plus noble dans l’action des Nations unies et faisait honneur à la Tunisie. Dans ses fonctions successives et sur tous les continents, il a mis son courage, son intelligence et sa force de conviction au service des idéaux des Nations unies, travaillant toujours sans relâche pour la dignité et les droits de ceux qui souffrent, en particulier les réfugiés et les déplacés. Sa dernière mission en Haïti en témoigne tragiquement.

La France perd un ami précieux et fidèle, auquel l’unissaient de nombreux liens et un même attachement indéfectible à la Charte des Nations Unies. J’exprime à sa famille et à ses proches mes condoléances les plus attristées.

J’ai une pensée spéciale pour Marc Plum, qui a servi au Ministère des affaires étrangères et européennes pendant quatorze ans, avant de rejoindre la MINUSTAH. L’ensemble du personnel du Ministère se joint à moi pour saluer la mémoire d’un collègue unanimement apprécié et adresser un message de soutien à sa famille, ses enfants, ses proches.

La France, comme toute la communauté internationale, est encore sous le choc du terrible séisme qui a coûté la vie à tant de Haïtiens. Je souhaite à nouveau témoigner de ma totale solidarité avec le peuple et le gouvernement haïtiens ainsi qu’avec l’ensemble des personnels des Nations unies présents en Haïti durement frappés par ce séisme. »

publié le 03/11/2010

haut de la page