De Saint-Domingue à Haïti

L’île d’Ayiti fut d’abord une colonie espagnole. Suite au traité de Ryswick (1697), l’Espagne accepta la présence française dans la partie occidentale de l’île. Le traité d’Aranjuez (1777) officialisa la souveraineté de la France sur ce territoire, qui devint alors la très prospère colonie française de Saint-Domingue, dont l’économie reposait sur la canne à sucre et l’esclavage .

Débutée en 1791 sous la conduite de chefs tels que Toussaint Louverture, la révolution haïtienne aboutit l’année suivante à la promulgation par la Convention à Paris de de l’égalité des droits entre hommes blancs et libres. Après la proclamation de l’abolition de l’esclavage dans toutes les colonies françaises en 1794, les chefs de la révolte se rallièrent à la République.

Après avoir rétabli l’esclavage en 1802, Napoléon décida l’envoi d’une expédition miliaire à Saint-Domingue. Dirigée par les généraux Leclerc puis Rochambeau, cette expédition fut défaite lors de la bataille de Vertières le 18 novembre 1803. L’indépendance d’Haïti fut proclamée le 1er janvier 1804.

>>> Pour plus d’infos sur l’histoire d’Haïti, cliquez ici.

publié le 10/08/2016

haut de la page