Coopération policière : lutte contre le blanchiment

Le dernier volet des sessions de formation organisées par le service de sécurité intérieure de l’Ambassade au profit de la Police nationale d’Haïti (PNH) était consacré à la lutte contre le blanchiment et à la saisie des avoirs criminels en liaison avec le trafic de stupéfiants

Dispensée à des membres de l’Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF), de l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC) ainsi qu’à des enquêteurs du Bureau des Affaires Financières et Economiques de la Direction Centrale de la Police Judiciaire haïtienne (DCPJ), cette formation s’est déroulée du 18 au 22 juillet 2016. Elle était animée par le Capitaine de Police Sylvie Flamand, du Centre Interministériel de Formation Anti-Drogue (CIFAD) de Martinique.

Au cours de cette formation, le capitaine Flamand a abordé des thèmes tels que les aspects juridiques et législatifs du blanchiment d’argent, l’enquête de patrimoine et ses aspects pratique, les procédures de saisies et de confiscations ou encore les textes de loi haïtiens applicables en la matière, notamment la loi de novembre 2013 portant sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Elle a également présenté les différents services spécialisés français intervenant dans ce domaine : TRACFIN, etc.

Ce thème répondait à une priorité érigée par l’ancien Directeur Général de la PNH, M. Godson Orelus, lequel avait insisté à plusieurs reprises sur le fait que les forces de l’ordre devaient intensifier leurs opérations contre les réseaux impliqués dans le trafic de drogue, le blanchiment des avoirs et les crimes transnationaux. Comme lors des sessions précédentes, la formation a eu lieu dans une salle de la DCPJ équipée d’ordinateurs et aménagée à cet effet dans le cadre du Fonds de Solidarité Prioritaire (FSP) « appui à la Police Judiciaire ».

A l’issue de la formation, l’ensemble des participants ont chaleureusement remercié la formatrice en soulignant à l’envie son professionnalisme et son engagement. La cérémonie de clôture s’est déroulée le 22 juillet en présence du Commissaire divisionnaire Joaquim Prophète, représentant l’Inspecteur Général Normil Rameau, Directeur central de la Police Judiciaire Haïtienne.

publié le 16/08/2016

haut de la page