Coopération judiciaire et policière

Deux formations dans le domaine de la justice, impliquant l’intervention d’experts français, auront lieu en cette fin d’année.

Formation en gestion de scène d’infraction à dominante balistique

Dans le cadre du renforcement des capacités des juges de paix du département de l’Ouest et afin d’assurer une meilleure synergie et une compréhension mutuelle entre les services d’enquête de la Police Nationale Haïtienne (PNH) et les services judiciaires, une formation en gestion de scène d’infraction à dominante balistique se tiendra du 28 novembre au 2 décembre 2016 à l’Ecole de la Magistrature (EMA). Cette formation, qui se déclinera en cinq sessions distinctes, sera assurée par un expert français, Brigadier-Chef de police auprès de la Sous-Direction de la Police Technique et Scientifique de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, qui est déjà intervenu à plusieurs reprises en Haïti sur cette thématique. Ces différentes sessions verront la participation de soixante-quinze juges de paix et de vingt-cinq enquêteurs de la DCPJ et permettront d’aborder tous les aspects pratiques de la préservation et du relevé d’indices dans le cadre des enquêtes judiciaires, notamment en ce qui concerne les atteintes aux personnes par armes à feu.

Formation en justice juvénile

Au cœur des préoccupations de la France en Haïti et dans le monde, la protection des enfants implique de nombreux acteurs aux disciplines diverses mais complémentaires. Ainsi, afin d’assurer la bonne synergie et le renforcement de capacités des cadres de l’administration haïtienne en charge de cette mission et à la demande de l’Institut du Bien Etre Social et de Recherche (IBESR), direction générale du Ministère des Affaires Sociales, l’Ambassade de France en Haïti mobilise l’expertise de la Direction française de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ) du Ministère de la Justice afin d’assurer une formation en justice juvénile du 28 novembre au 2 décembre 2016. Cette formation qui se tiendra à l’Ecole de la Magistrature aura pour objectif de renforcer les capacités des éducateurs spécialisés et travailleurs sociaux de l’IBESR, des agents de la Brigade de Protection des Mineurs et des juges pour enfants et/ou juges délégués à la question des mineurs dans les différentes juridictions du pays. Cette formation interdisciplinaire permettra de renforcer l’efficacité et l’effectivité de la défense des droits des enfants victimes, vivants ou non en institution, mais également des mineurs en conflit avec la loi.

JPEG

publié le 30/09/2016

haut de la page