Conditions d’entrée et de séjour

Pièces à présenter à la frontière

Passeport

Dans tous les cas, votre passeport doit avoir une validité d’au moins trois mois après le date de retour prévue (celle du billet retour).

Visas

Pour un séjour de moins de 90 jours
Les personnes qui souhaitent visiter Haïti peuvent entrer sur le territoire haïtien sans visa et y séjourner 90 jours sur une période de 180 jours.

Pour un séjour de plus de 90 jours
Au- delà de 3 mois de séjour, il convient de solliciter un permis de séjour auprès de la Direction de l’Immigration et de l’Emigration [1].
Si vous vous trouvez déjà en Haïti et que votre durée de séjour risque de dépasser 90 jours sur une période de six mois, vous devez demander l’extension de la durée de votre séjour.
Les personnes qui totalisent plus de 90 jours de présence en Haïti sur une période de 180 jours peuvent se voir refuser l’entrée sur le territoire haïtien [2].

Les personnes se rendant en Haïti pour y faire du tourisme ne sont pas autorisées à exercer une activité salariée si elles ne disposent pas d’un permis de travail (à demander auprès du ministère des Affaires sociales et du Travail).

Les personnes se rendant en Haïti pour affaires ne peuvent y séjourner plus de 90 jours sur une période de 180 jours. Elles sont soumises aux mêmes obligations et doivent suivre les mêmes procédures que les personnes se rendant en Haïti pour y faire du tourisme. Elles n’ont cependant pas besoin d’un permis de travail.

Carte « Départ / Sortie »

Une carte, généralement de couleur verte, intitulée “Départ/Sòti”, est remise à tous les étrangers à leur arrivée sur le territoire haïtien.
Ce document est exigé par les autorités au départ du voyageur : son absence ou sa perte peuvent entraîner des difficultés avec les services de police et d’immigration.

Nos compatriotes sont donc invités à :
- exiger, lors de leur entrée en Haïti (notamment s’ils passent la frontière en bus), l’établissement et la remise de cette carte. En septembre 2008, trois de nos compatriotes, qui n’avaient pas accompli cette formalité, ont été arrêtés par les services de police quand ils ont tenté de regagner Saint-Domingue ;
- faire une copie de cette carte dès que possible, en conserver l’original agrafé dans leur passeport, qui sera gardé en sécurité.

Redevance touristique

Toutes les personnes étrangères entrant sur le territoire haïtien doivent s’acquitter d’une redevance touristique de 10 € ou 10 $ ou 10 dollars canadiens ou 500 HTG à l’entrée du pays. Cette taxe doit être payée aux guichets de banque dans les ports et aéroports d’entrée dans le pays.

Sont exemptés les enfants de 0 à 5 ans et les personnes ayant un passeport diplomatique ou officiel.

Dans tous les cas, il est vivement recommandé de se renseigner auprès des autorités consulaires haïtiennes, avant le départ, sur les dispositions en vigueur concernant les conditions d’entrée et de séjour dans le pays.

Attention :
Les voyageurs qui transitent par un aéroport américain pour se rendre en Haïti doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa en consultant la rubrique "Entrée/Séjour" de la fiche Etats-Unis.

Liens utiles :
- Conseils aux voyageurs pour les Etats-Unis
- Page de la Maison des Français de l’étranger.
- Communiqué de presse du ministère du Tourisme et des industries créatives sur la redevance touristique
- Page Facebook du ministère de l’immmigration et de l’émigration

[1171 avenue John Brown, Port-au-Prince

[2Le refus d’entrer sur le territoire haïtien est une décision souveraine des autorités locales qui sont seules compétentes pour déterminer si une personne peut séjourner sur leur territoire. Les autorités consulaires françaises ne peuvent s’opposer à l’expulsion des citoyens français ou des citoyens européens non représentés

publié le 22/02/2016

haut de la page