COP22 : Les objectifs de l’accord de Paris en voie d’être réalisés

La 22ème session de la Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) s’est tenue dans une ambiance sereine à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016. Elle a pris le relais d’une COP21 au cours de laquelle des avancées importantes ont été enregistrées.

Elle s’est inscrite dans l’action pour concrétiser les différents axes retenus dans l’Accord de Paris, notamment ceux qui ont trait à l’adaptation, la transparence, le transfert de technologies, l’atténuation, le renforcement des capacités et les pertes et préjudices.

Elle a été une « opportunité pour porter la voix des pays les plus vulnérables face aux changements climatiques, en particulier celle des pays africains et des états insulaires. Il est urgent d’agir devant ces enjeux liés à la stabilité et à la sécurité », a déclaré le président de la COP22, M. Salaheddine Mezouar .

La Championne de haut niveau pour le Climat, Mme Hakima El Haité, a relevé que deux évènements phares avaient marqué cette COP22, le Partenariat de Marrakech pour l’action climatique globale ainsi que la proclamation de Marrakech pour l’Action en faveur de notre climat et le Développement Durable, saluant par là même l’engagement total des 197 parties qui ont été présentes à Marrakech, ce qui représente un signal politique très fort.

Le président du comité scientifique M. Nizar baraka, a souligné que la présidence marocaine avait mis l’accent sur trois axes prioritaires, à savoir l’aspect financement, les actions d’adaptation, et le renforcement de capacité.

L’Accord de Paris est entré en vigueur officiellement 30 jours après, soit le 4 novembre 2016, à la veille de la 22e Conférences des Parties (COP22) à la CCNUCC mais il n’a pas encore été ratifié par Haïti.

Pour plus d’information : http://cop22.ma/fr

publié le 14/12/2016

haut de la page