Bourses d’études et de stages 2017/2018

La campagne de bourses d’études de 3ème cycle et de stages du gouvernement français est ouverte jusqu’au 31 mai 2017. Retrouvez ici toutes les informations pour déposer votre candidature.

1/ BOURSES D’ETUDES DE 3EME CYCLE (NIVEAU MASTER 2 ET THESE)

Celles-ci s’adressent aux étudiants de très bon niveau désirant suivre une formation universitaire de 3ème cycle en France ou dans un pays de la Caraïbe. Elles sont attribuées sur dossier (critères d’excellence académique et critères sociaux). Elles seront également accordées par thématique.

Pour cette année 2017-2018, les thématiques retenues en priorité seront les disciplines concourant au développement du pays, notamment le développement rural, l’environnement, la santé, l’éducation et les nouvelles technologies.

Conditions d’éligibilité

Pour être éligible à une bourse d’études de 3ème cycle, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

  • Etre âgé de moins de 35 ans au 1er janvier de l’année d’attribution (40 ans pour les formations d’ingénieurs et doctorats) ;
  • Etre de nationalité haïtienne et résider en Haïti ;
  • Etre titulaire d’un diplôme de 2ème cycle ou équivalent dans le domaine d’études concerné ;
  • Ne pas avoir bénéficié d’une bourse d’étude ou de stage de l’Ambassade de France dans les trois années précédentes, sauf prolongation directe d’un cursus en cours.

Votre dossier devra comporter les pièces suivantes :

Pour le Master 2

  • Formulaire de demande de bourses d’études 2017/2018 dûment complété et signé (téléchargeable ici) ;
  • Photocopie certifiée conforme des diplômes ou certificats obtenus ;
  • Relevés de notes universitaires ;
  • Lettre de motivation ;
  • Curriculum vitae détaillé,
  • Photocopie du passeport
  • Lettre de recommandation émanant d’une université ou d’une institution haïtienne soulignant le bien-fondé de la démarche
  • Attestation d’admission à l’Université française (indispensable)

Pour les Doctorats

  • 1 préinscription dans un établissement d’enseignement supérieur français et 1 préinscription dans une université haïtienne
  • 1 projet de recherche précis (2 à 3 pages)
  • Curriculum vitae détaillé,
  • Formulaire de demande de bourses d’études 2017/2018 dûment complété et signé (téléchargeable ici) ;
  • Attestation d’admission à l’Université (indispensable)
  • Courrier de recommandation de l’université haïtienne, voire du collège doctoral, et de l’université française
  • Extrait d’acte de naissance certifié conforme
  • Photocopie du passeport

N.B. : POUR LES BOURSES DE THESE, LES CODIRECTIONS OU COTUTELLES SERONT OBLIGATOIRES. Deux préinscriptions sont obligatoires (une préinscription dans une université haïtienne et dans une université du choix du candidat en France ou en sous-région)

2/ LES BOURSES DE STAGE

Celles-ci s’adressent à des étudiants, des hauts fonctionnaires et des cadres du secteur privé ou associatif, désirant suivre une formation pratique dans un centre de formation français. Elles sont attribuées en fonction des compétences des candidats et de l’intérêt que présente la formation pour le développement d’Haïti.

Pour être éligible à une bourse de stage, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

  • Etre âgé de moins de 45 ans au 1er janvier de l’année d’attribution ;
  • Ne pas avoir bénéficié d’une bourse d’études ou de stages de l’Ambassade de France dans les trois années précédentes ;
  • L’adaptation de la formation demandée aux besoins du pays ;
  • Les qualités professionnelles du candidat ;
  • Pour les candidats fonctionnaires : le degré d’implication de leur administration, tant en termes de perspectives de carrière au retour que de suivi des stagiaires.

Votre dossier devra comporter les pièces suivantes :

  • 1 formulaire de demande de bourses de stage 2017/2018 dûment complété et signé par le candidat et par son autorité locale compétente. Le tout en deux exemplaires (téléchargeable ici) ;
  • Curriculum vitae détaillé ;
  • Photocopie certifiée conforme du diplôme le plus élevé ;
  • Relevés de notes ;
  • Lettre de motivation ;
  • Courrier de recommandation de l’organisme haïtien dont dépend le candidat
  • Préinscription dans l’organisme de formation ;
  • Extrait d’acte de naissance certifié conforme.
  • Photocopie du passeport
  • Attestation d’admission à l’organisme de formation (indispensable)

Il est possible de joindre en complément une ou plusieurs lettres de recommandation, si votre candidature est soutenue par un ou plusieurs organismes haïtiens ou étrangers, expliquant l’intérêt que présente une formation en France ou dans la sous-région pour votre projet d’études, de recherche ou de carrière.

L’ensemble de ces documents devra être déposé à l’Ambassade de France (Service de coopération et d’Action Culturelle) – Tél : 29 99 90 27, avant la date limite de dépôt fixée au 31 mai 2017 inclus. Les dossiers seront traités en fonction des demandes, des capacités financières du SCAC et des priorités thématiques évoquées ci-dessus.

Les dossiers incomplets ou déposés après cette date seront systématiquement rejetés.

Une analyse des dossiers et du parcours sollicité sera réalisé par le Service de Coopération et l’attribution définitive des bourses sera effectuée sur proposition d’une commission mixte franco-haïtienne des bourses, composée de représentants de l’Ambassade, des autorités haïtiennes, d’universitaires et de personnalités qualifiées (AFD, opérateurs privés..). La commission se tiendra à la fin du mois de juin 2016.

Mme Sandra JOSEPH, en charge des bourses, vous contactera pour la mise en œuvre du dispositif de prise en charge, si votre candidature a été retenue.

3/ MISE EN ŒUVRE DE LA PRISE EN CHARGE

Le bureau des bourses au sein du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France, géré par Mme Sandra JOSEPH (sandra.joseph@diplomatie.gouv.fr), procédera à l’instruction des dossiers préalablement sélectionnés par la commission mixte franco-haïtienne des bourses en liaison avec l’organisme gestionnaire français, Campus France, qui assurera :

  • La liaison avec l’établissement d’accueil du boursier ;
  • Le versement de l’allocation mensuelle ;
  • Les règlements des frais de formation ;
  • La mise en route du boursier : réservation et mise en place des billets d’avion prépayés auprès des agences de voyage identifiées.

L’attribution d’une bourse du gouvernement français permet d’obtenir un visa (gratuit) auprès de la section consulaire de l’Ambassade de France. Il est toutefois nécessaire de respecter les délais de délivrance de visa et d’anticiper au maximum sa demande.

Une notice d’accueil Campus France, comportant tous les renseignements utiles à son arrivée en France, sera remise au boursier, notamment pour les transferts quand la formation se déroule en province.

4/ FIN DU STAGE OU DES ETUDES

Les boursiers d’études et de stage devront directement ou par l’intermédiaire de leur ministère de tutelle, faire parvenir au Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France un rapport de fin de séjour (rapport de stage, rapport de recherche en DEA, etc…) dans un délai de 30 jours après la fin du stage ou de 60 jours après la fin du cycle d’études.

N.B. : L’Ambassade n’accorde pas de bourses pour les études de Premier Cycle universitaire en France. Pour tous ceux qui sollicitent une 1ère année d’inscription dans une Université française, la procédure se nomme Demande d’Admission Préalable (DAP Blanche). Les informations concernant la DAP sont accessibles ici.

publié le 22/11/2016

haut de la page