Aménagement des bassins versants

La France travaille depuis 25 ans à l’aménagement des bassins versants en Haïti. Son expérience est maintenant reprise par de grands bailleurs internationaux.
JPEG

Contexte du projet

80% du territoire haïtien est composé de montagnes à fortes pentes, aux sols fragilisés par la déforestation et les intempéries climatiques. Or, l’agriculture de montagne demande des aménagements durables pour maîtriser l’eau et enrayer l’érosion.
Ces aménagements sont également nécessaires pour générer des revenus et permettre à la majorité de la population de rester à la campagne, limitant ainsi les flux de migrations urbaines.

Objectifs du projet

  • Restaurer des écosystèmes dégradés par la déforestation et l’érosion ;
  • Renforcer l’agriculture de montagne ;
  • Améliorer les revenus et les conditions de vie des agriculteurs.

Mise en œuvre

1. Restaurer les paysages de montagne

JPEGLes « bassins versants » [1] sont aménagés pour canaliser le ruissellement des eaux lors de la saison des pluies dans des zones le plus souvent dénudées.

Des « seuils » perpendiculaires aux pentes sont construits dès le haut du bassin versant. Ils permettent de freiner progressivement la force de l’eau descendante et de retenir la terre.

Les sols se reconstituent, permettant à la végétation de s’y développer à nouveau. Cette nouvelle végétation retient à son tour la terre, ce qui diminue l’érosion.

2. Renforcer l’agriculture de montagne

JPEGLes seuils installés tout au long du bassin versant créent des micros milieux humides, ou « fonds frais », propices à la régénération de la fertilité du sol.

Certains aménagements prévoient une micro-retenue d’eau pour irriguer les cultures maraîchères alentours et abreuver le bétail.

Ces aménagements encouragent également le développement et la diversification de la production agricole, génératrice de revenus additionnels et améliorent de façon substantielle les conditions de vie des paysans. Ils peuvent ainsi scolariser leurs enfants et renouveler leurs équipements agricoles.

[1Aire pentue à l’intérieur de laquelle toutes les eaux tombées coulent vers un même exutoire

publié le 21/04/2014

haut de la page